Mme la juge María Teresa Infante Caffi

Membre du Tribunal depuis le 1er octobre 2020

Lieu de naissance : Santiago (Chili).

Formation : Université du Chili (juriste); études de troisième cycle à l’Institut universitaire de hautes études internationales, Genève; certificat du Centre de recherche de l’Académie de droit international de La Haye.  

Expérience professionnelle : Professeure, faculté de droit et Institut d’études internationales, Université du Chili (depuis 1980); professeure, Académie diplomatique du Chili (depuis 1985); Directrice, Institut d’études internationales de l’Université du Chili (1987-1995); chargée de cours, Comité juridique interaméricain (1991, 2017, 2018), programme externe de l’Académie de droit international de La Haye (1991, 2011), Université nationale de Cordoba (Argentine) (1996, 2001), cours euro-méditerranéens de droit international du Centre international Bancaja pour la paix et le développement et de l’Université Jaume I, Castellón (Espagne) (2004), Université du Minas Gerais, Belo Horizonte (Brésil) (2010), programme de formation proposé par le Tribunal international du droit de la mer et la Fondation Nippon, Hambourg (Allemagne) (2016); Directrice nationale chargée des frontières et des limites de l’État, Ministère chilien des affaires étrangères (1997-2014); Codirectrice, programme de LL.M en investissements, commerce et arbitrage, proposé conjointement par l’Université de Heidelberg (Allemagne) et l’Université du Chili à Santiago (2008-2014); Co-agente du Chili dans des affaires soumises à la Cour internationale de Justice (Différend maritime, 2008-2014; Obligation de négocier, 2013-2018; Différend concernant le statut et l’utilisation des eaux du Silala, 2016-2020); Ambassadrice du Chili au Royaume des Pays-Bas (2014-2020); Représentante permanente du Chili auprès de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) (2014-2020); Cheffe de la délégation chilienne : Assemblée des États Parties à la Cour pénale internationale, Conseil administratif de la Cour permanente d’arbitrage et Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (depuis 2014); Présidente,  sous-groupe de travail sur les acteurs non étatiques de l’OIAC (2015-2020); Co-présidente (avec le Japon et la Suisse), groupe d’étude sur la gouvernance du groupe de travail de La Haye de l’Assemblée des États Parties (2015-2020); Présidente, Groupe de travail du Bureau sur la mise en œuvre de l’article 97 du Statut de Rome (2016-2017); a fourni des conseils et participé à des programmes de recherche pour des institutions telles que la Commission permanente du Pacifique Sud, le Ministère chilien des affaires étrangères, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Commission nationale pour l’environnement; a participé à des négociations diplomatiques sur des questions liées au domaine maritime et à l’Antarctique, ainsi que sur des questions ayant trait à l’intégration, aux limites, au droit international et à la coopération en matière de politiques frontalières avec des pays voisins et d’autres pays sud-américains.

Membre : Présidente, Société chilienne pour le droit international (depuis 1980); Instituto Hispano Luso Americano de Derecho Internacional (depuis 1985); Institut de droit international (depuis 2001); comités de l’Association de droit international (2005-2014); Présidente, Société latino-américaine pour le droit international (SLADI) (2016-2018).

Publications : « Conflictos armadas en el mar. El derecho internacional aplicable: el Manual de San Remo », Colección Estudios Internacionales, Instituto de Estudios lnternacionales, Chile, 1998, dans : Nuevos Estudios de derecho internacional humanitario, M.T. Infante and R. Cave (éds.); « Responsabilidad en Antártica: los problemas derivados de la protección del medio ambiente », dans : Primer Seminario sobre Política Exterior y Medio Ambiente, Ministerio de Relaciones Exteriores, Santiago, 1-2 octobre 1998; « Evolving scenarios: Antarctica and the continental shelf », Mélanges de droit de la mer offerts à Daniel Vignes, R. Casado Raigón et G. Cataldi (éds.), Editions Bruylant, Bruxelles, 2009; « Derecho del mar y Antártica. El impacto de la plataforma continental », Diplomacia, No. 120, 2009; « The outer continental shelf and South American coastal States », Law, technology and science for oceans in globalisation: IUU fishing, oil pollution, bioprospecting, outer continental shelf, D. Vidas (éd.), Martinus Nijhoff, Leiden, 2010; « Current developments on State Responsibility and Liability in the Area » (avec J.J. Gorostegui Obanoz), Anuário Brasileiro de Direito Internacional, 1, No 10, 2011; « The Altiplano Silala (Siloli): A Watercourse under Scrutiny », dans : Coexistence, Cooperation and Solidarity. Liber Amicorum Rüdiger Wolfrum, Vol. I, Holger Hestermeyer et al. (éds.), Martinus Nijhoff, 2012; « Boundary Disputes in Latin America », dans : Max Planck Encyclopedia of Public International Law, May 2011, updated in February 2013; « Antártica en la legislación interna de los Estados ¿que hay de nuevo? », dans : El Derecho Internacional en el Mundo Multipolar del Siglo XXI. Obra en homenaje al profesor Luis Ignacio Sánchez Rodríguez, IPROLEX, Madrid, 2013; « Perú v. Chile: The International Court of Justice decides on the status of the maritime boundary », Chinese Journal of International Law, 2014; « The decision on the maritime boundary between Chile and Perú: international law revisited », Caribbean Journal of International Relations and Diplomacy, V. 2, No. 2, June 2014; « Chile y Perú ante el caso de La Haya: continuidad y revisión », dans : La política exterior de Chile, 1990-2009: del aislamiento a la integración global, M. Artaza et C. Ross (éds.), USACH, Doctorado en Estudios Americanos: RIL, v. 2, 2015; « El Estado frente a su jurisdicción territorial », Anuario Hispano-Luso-Americano de Derecho Internacional, 22, 2015; « Antonio Cançado Trindade: The construction of a humanized international law », Brill Nijhoff, Leiden, 2015; Estudios Internacionales, XLVIII, 183, 2016, revisión bibliográfica; « Latin America and the International Court of Justice: The Pact of Bogotá », dans : Latin America and the International Court of Justice. Contributions to International Law, P. Wojcikiewicz Almeida et J.-M. Sorel (éds.), Routledge, 2017; « The law of the sea and Antarctica: effectiveness and perspectives” » dans : New approaches to the law of the sea (in honor of Ambassador José Antonio de Yturriaga-Barberán), P.A. Fernández Sanchez (éd.), Nova Science Publisher, New York, 2017; « El aporte del derecho internacional al estudio de las fronteras entre los Estados », dans : América Latina y el Derecho del Mar. Liber Amicorum en honor de Alfredo Martínez Moreno, V.L. Gutiérrez Castillo et A.E. Villalta Vizcarra (éds.), Tirant lo Blanch, Valencia, 2018; « Territorio y Jurisdicción: el Derecho Internacional en desarrollo », Curso de Derecho Internacional del Comité Jurídico Interamericano 2017, Washington DC, 2018; « El rol del derecho internacional en instancias multilaterales », dans : Chile. Actor del Sistema Multilateral. Una tradición nacional, J. Somavía et P. Oyarce (éds.), Secretaría General lberoamericana/Academia Diplomática de Chile, 2018; Seabed Disputes, opil.ouplaw.com/view/10.1093/law-mpeipro/ e3548.013.3548/ law-mpeipro-e3548; « La Corte Internacional de Justicia se pronuncia sobre la demanda de Bolivia contra Chile relativa a una Obligación de Negociar. La sentencia de 1 de octubre de 2018 », Revista Española de Derecho Internacional, 2019.